Associazione Rally Matematico Transalpino

Association Rallye Mathématique Transalpin

rivista

Il Progetto rivista fr

Il Progetto rivista fr

Editorial

François Jaquet, rédacteur responsable
Le projet était dans l’air depuis plus d’une année, on y avait fait allusion lors de nos rencontres, notre Comité de gestion en a parlé à plusieurs reprises. L’idée était de mettre à disposition de toutes les personnes engagées dans le Rallye mathématique transalpin un lieu d’échanges et d’information, mais aussi de nous présenter auprès d’un public plus élargi pour communiquer notre intérêt pour la résolution de problèmes par classes et pour publier les résultats de nos travaux.

Pour une association comme l’ARMT, aux moyens financiers limités, il n’était pas question de se lancer dans une revue sur papier ; La Gazette de Transalpie se trouvera donc sur la toile, accessible à chacun par l’intermédiaire de notre site Internet.

Trois conditions sont nécessaires pour l’édition d’une revue virtuelle : il faut des contenus, des textes rédigés et des lecteurs, en étroite relation entre les uns et les autres. Si l’on n’a rien ou peu de choses à dire, si l’on n'a personne pour l’écrire ni pour le lire, il est préférable de ne pas s’engager dans cette publication.

L’ARMT a, en soi, une vie associative, des productions et des résultats qui constituent une matière méritant d’être diffusée. La condition des contenus est donc satisfaite.
Nos problèmes et leurs analyses a priori sont déjà écrits, les milliers de copies d’élèves reçues après chaque épreuve le sont aussi, comme certains travaux issus de nos groupes de travail. Il reste cependant encore beaucoup d’autres choses à rassembler et à rédiger : des expériences vécues, des analyses a posteriori, des réflexions, les actes de nos rencontres ... Nous allons certainement trouver des gens disposés à en faire des articles pour La Gazette de Transalpie. La condition sur la production de textes est donc déjà satisfaite pour une partie et l’on peut raisonnablement espérer qu’elle le soit aussi pour ce qui reste à élaborer.
Les animateurs de nos sections, les milliers de maîtres dont les classes participent au RMT, d’autres enseignants encore qui apprécient nos problèmes, les collègues qui organisent d’autres concours ou confrontations de mathématiques, des formateurs, des didacticiens, voire des parents d’élèves sont des lecteurs potentiels. La dernière condition est satisfaite à son tour : il y a un public cible pour notre revue.

Il suffit maintenant de savoir si toutes les potentialités évoquées peuvent donner vie à La Gazette de Transalpie, dans laquelle des auteurs écrivent des choses qui intéressent les lecteurs, au travers de laquelle ces derniers montrent qu’ils ne sont pas seulement consommateurs, mais aussi interlocuteurs, et initiateurs de nouveaux récits, de nouvelles réflexions, d’échanges. Nous avons bien prévu un Comité de rédaction et un Comité de lecture, composés de personnes qui acceptent de s’engager dans certaines tâches, mais c’est l’ensemble des animateurs du RMT et des enseignants participants qui donneront le souffle et la dynamique de la revue.

Ce numéro 0 est un premier avant-goût de ce que pourrait être La Gazette de Transalpie. Son contenu est esquissé dans la présentation qui suit. Ses articles reflètent quelques instants de vie du RMT, variés mais non exhaustifs. S’ils sont lus et appréciés, s’ils sont suivis de réactions, de demandes ou de propositions pour de nouveaux sujets de réflexion, il y aura un numéro 1, puis un numéro 2 et beaucoup d’autres encore. La balle est dans le camp ... des lecteurs ? des auteurs d’articles ? du Comité de rédaction ? Non, ni de l’un, ni de l’autre exclusivement. Elle est dans le camp de tous les citoyens de Transalpie puisqu’il s’agit de leur revue.

Le numéro 0

Ce numéro 0 de La Gazette de Transalpie contient sept articles qui constituent un échantillon des contenus potentiels de la revue, dans des styles et sur des thèmes variés :

Le rôle de l’enseignant dont la classe participe au RMT est important mais aussi très délicat. Graziella Telatin propose quelques réflexions sur la manière dont l’enseignant peut favoriser la prise de responsabilité des élèves dans la formation des groupes et peut exploiter les problèmes après l’épreuve. Ses propos illustrent de manière constructive le document officiel, Obligations des maîtres qui désirent participer au RMT, qui définit les règles de passation de nos épreuves et qui figure en annexe de cet article.

Lucia Grugnetti, dans l’Évolution des liens entre RMT et recherche au fil des rencontres internationales du RMT2, trace l’histoire de notre association au travers des actes de ses rencontres, où apparaît, de manière très explicite la trame des liens entre la didactique des mathématiques et l’action du RMT depuis son origine.

Maria Francesca Tanda témoigne de son expérience d’animatrice avec les problèmes du Rallye, moments de jeu chez les victimes du tremblement de terre des Abruzzes3. Il s’agit d’un reportage au travers duquel on découvre, avec étonnement, que nos problèmes peuvent être exploités dans des situations pour le moins inattendues.

Clara Bisso rend compte d’un échange de correspondance à propos d’Un père jardinier et le RMT4. Il n’y a pas que les élèves qui résolvent nos problèmes, mais aussi leurs parents parfois, ce qui offre des ouvertures intéressantes de notre action au-delà de l’école.

L’article : Erreurs, obstacles, schèmes et concepts, est constitué d’extraits d’un cours de didactique de Michel Henry. Son contenu est particulièrement opportun puisque l’ARMT s’occupe actuellement du statut de l’erreur et de son analyse didactique, des différents types d’obstacles: épistémologiques, didactiques, psychologiques, ontogéniques et aussi de schèmes, concepts et champs conceptuels.

Le ruban de Noé est un ancien problème du RMT, qui fait l’objet d’un Point de départ de la revue Grand N (85, 2010). François Jaquet situe le problème dans la future « Banque de problèmes du RMT » et développe ses Potentialités pour la classe, dans le courant des réflexions actuelles autour des problèmes du RMT.

Les erreurs des élèves et leur gestion didactique : où en sommes-nous aujourd’hui ? est la question que se pose Michèle Artigue, dans sa conférence d’ouverture de la 14e rencontre internationale, reprise ici. Elle souligne la normalité de l’erreur en mathématique et son caractère souvent productif, rappelle les différentes approches dont s’inspirent nos travaux actuels du RMT ; puis elle élargit sa réflexion à d’autres approches cognitive ou anthropologique.

Il y a d’autres articles encore en préparation pour les numéros suivants de La Gazette de Transalpie, en particulier l’histoire d’un problème de sa naissance à sa version définitive pour l’une de nos épreuves, (dont la publication doit attendre la passation de l’épreuve I du 19e RMT pour éviter les fuites).
Il y aura aussi, dans nos prochains numér

CHOISIR LA LANGUE

Frenchfr-FRItalianIT

21e rencontre internationale

Objectifs

Le Rallye mathématique transalpin (RMT) est une confrontation entre classes, des degrés 3 à 10 de la scolarité obligatoire (élèves de 8 à 15 ans) dans le domaine de la résolution de problèmes de mathématiques. Il est organisé par « l'Association Rallye Mathématique Transalpin » (ARMT, constituée au sens des articles 60 et suivants du code civil suisse) dont les statuts précisent :

"L'ARMT est une association culturelle dont le but est de promouvoir la résolution de problèmes pour améliorer l'apprentissage et l'enseignement des mathématiques par une confrontation entre classes.

L'association ne poursuit pas de but lucratif.
Les activités de l'association peuvent se déployer partout dans le monde."

Contacts généraux

Associazione Rally Matematico Transalpino

Coordinateurs internationaux

Maria Felicia Andriani
Via Gaetano Francia, 58, I - 76121 Barletta (BT)
e-mail: mlicia.andriani@gmail.com

 

Philippe Persico

28, Montée de l'école, Bouvent, F – 01100 Oyonnaz

Tél: ++33474771965,
e-mail: philippe.persico@laposte.net

Presidenti onorari

François Jaquet
8 chemin des Sapins, CH 2400-Le Locle

tel: +41329311679
e-mail: frajaquet@bluewin.ch

 

Lucia Grugnetti

Via Antares 4, Torre delle Stelle, I – 09040 Maracalagonis (CA)
Tel: +39 0707870014,
e-mail: lucia.grugnetti@gmail.com

 

Go to top

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris